CA progresse

Le flot des publications va continuer de se tarir cette semaine. MPI (ex MAUREL PROM NIGERIA), SQLI et la belle CBO TERRITORIA devront néanmoins passer cet épreuve redoutée de tous. Pour ceux qui me suivent en intraday, j’ai commencé à leur présenter le producteur de champagne LANSON-BCC. Le secteur n’a pas été à la fête depuis plusieurs années avec des ventes qui se sont orientées à la baisse. Le titre LANSON se traite actuellement sur des plus-bas de 4 ans. La dynamique a été pourtant bonne au T1 2013 puisque le CA progresse de près de 10%. Après une mauvaise année 2012, le secteur semble avoir touché le fond. On devrait donc assister à un rebond de la rentabilité, un RN 2013 de 19 M€ me parait envisageable ce qui correspondrait à un PER 2013 de 11, très bas pour le secteur qui se traite habituellement sur des PER > 15 (cf. valorisations de LAURENT PERRIER ou VRANKEN …) CM-CIC CAPITAL semble être de mon avis puisqu’il a pris récemment 4,72 % du capital en payant un ticket d’entrée à 36,6 € alors que la valeur cotait 30,5. Un retour sur les 40 dans les 6 moins à venir. Il faut bien avoir l’esprit que c’est pari de moyen terme. Il va falloir faire preuve de patience. LANSON est le genre de titre mou qui pourrait rester insensible au rebond récent du secteur des small-caps. Mais si les chiffres tiennent leurs promesses, le titre rebondira, c’est certain. A noter qu’un robot/animateur est capable de bouger le titre, à sa guise et donc de nous dire induire en erreur notamment lors de faux-départs du titre. Ce qui arrive souvent avec les robots, c’est que les passages de résistances donnent souvent à des CO qui se remplissent. On suivra cela de près lors d’un éventuel passage des 32,4 par exemple.

Du côté de l’AT, les tendances LT et MT sont baissières. A CT, le titre LANSON a commencé à frémir lors de l’annonce de l’entrée dans son capital de CM CIC, ce qui a permis d’initier une petite oblique CT (en orange). Les cours ont testé récemment la petite résistance des 32,4 dont le franchissement nous donnera un petit signal d’achat. L’accélération haussière se produira surtout lors du passage de la résistance des 33,5 ce qui permettra par la même occasion de valider la cassure par le haut du canal baissier LMT (en rouge). Les prochaines résistances objectifs seront ensuite les 36,4 , 38 et 42

On continuera de surveiller le titre de la petite SSII KEYRUS dont la CB représente 1/10 de son CA ! Dans le même secteur, BUSINESS ET DECISION a établi un CA semestriel en baisse de près de 6 % : rien de surprenant à ce niveau d’activité, des sociétés de même taille comme AUBAY, MICROPOLE n’ont guère fait mieux … seul KEYRUS fait de la croissance dans le secteur. BUSINESS ET DECISION a en effet rencontré de nouvelles difficultés en Suisse et Allemagne. Le titre est cependant au plus bas de l’année. A suivre. Après un premier semestre plus que décevant, BULL n’a pas profité du rebond: les volumes ont été cependant très étoffés cette semaine avec notamment un échange de blocs de 1,6 Millions de titres. BULL est le genre de valeur qui se réveille toujours plus tardivement, on ne manquera pas de le suivre attentivement. En AT, le titre consolide toujours dans la zone des 2,5.Le dépassement des 2,56 pourrait donner lieu à une accélération haussière du titre.
Le CA semestriel de BELVEDERE s’est avéré terne. Rien dans le communiqué n’a filtré au sujet de la rentabilité … ce qui n’est guère rassurant. Le titre a cependant bien résisté ce qui signifie qu’il ne veut plus baisser ! On a assisté à un léger retour des volumes sur le promoteur immobilier KAUFMAN ET BROAD : il est quasiment acquis que le titre sera retiré de la bourse dans les 18 mois, par son actionnaire majoritaire. Je ne suis pas certain que la prime offerte sera conséquente …

La spéculation a enfin débuté sur le titre CHARGEURS qui annoncera ses résultats semestriels le 29 août.
Les cours ont réussi à s’extirper des 3,14 vendredi dernier, dans des volumes en augmentation. Le prochain objectif sera les 3,34 qui devrait néanmoins poser de sérieux problèmes : les cours devront absolument franchir ces niveaux s’ils veulent aller plus hauts ! On viserait dans ce cas, les 3,45.